Skip Navigation LinksAccueil > Formations > Voie technologique > BTS Commerce International

Pour une entreprise industrielle ou de négoce, voire une société de conseil, le diplômé exerce une veille permanente sur les marchés étrangers afin de préparer au mieux les décisions commerciales.
Il peut prospecter, élaborer des offres, participer au processus de négociation, vendre ou acheter.
Il assure le suivi administratif et commercial et coordonne les services support et les prestataires extérieurs.
Travailler dans un contexte pluriculturel implique la maîtrise d'au moins deux langues dont l'anglais, l'utilisation permanente des technologies de l'information et de la communication, des déplacements à l'étranger, et le respect de la législation, des règles d'éthique et de déontologie.

Profil de recrutement

Bacheliers technologiques et bac généraux avec une bonne maîtrise de deux langues étrangères.

Capacité d'accueil

35 places (1 division).

Emplois visés

D'abord assistant commercial, il peut prétendre après expérience, à un emploi de commercial export, chargé de mission à l'international, chef de produit, acheteur international, etc.

Organisation de la formation

  • Une formation en 2 ans proposée aux titulaires d'un bac général ou technologique avec une bonne maîtrise de deux langues étrangères dont l'anglais.
  • Une formation qui vise à développer des aptitudes humaines (dynamisme, ouverture d'esprit, culture générale, sens de la communication... ) et techniques (maîtrise de la langue française et de deux langues étrangères, maîtrise des outils et des techniques avancées de la communication et du traitement de l'information, négociation en langues étrangères...).
  • Une formation fortement ancrée dans le monde professionnel :
    • Première année : 1 stage de prospection de 8 semaines en mai/juin à l'étranger dans un pays non francophones.
    • Deuxième année : 1 stage en France de 4 semaines relatif aux techniques du Commerce International.

Formation générale

  • Français – Culture générale
  • Deux langues étrangères (dont l'Anglais obligatoirement)
  • Droit
  • Économie Générale et d’Entreprise

Formation professionnelle

  • Gestion.
  • Informatique.
  • Géographie économique.
  • Techniques du Commerce international.
  • Commerce international appliqué.

Spécificités

Ce BTS est caractérisé par l'importance accordée à certaines disciplines (poids de l'horaire, forte pondération à l'examen) et par l'esprit de la formation tournée vers l'action sur le terrain.
Les langues ne sont pas l'objet de la formation : elles ne sont qu'un outil au service de compétences professionnelles. La maîtrise de deux langues (dont obligatoirement l'anglais, langue des affaires) est une nécessité absolue pour envisager un parcours professionnel orienté vers l'étranger. Un bon niveau de départ permet d'arriver à cette maîtrise à travers les cours dispensés, les travaux réalisés en relation avec des pays européens et surtout à l'occasion du stage de fin de première année.
Les techniques du commerce international permettent de faire face aux situations que rencontre le commercial dans son activité à l'international :
  • Comment connaître et étudier un marché ?
  • Comment prospecter des clients étrangers ?
  • Comment les convaincre ?
  • Comment fixer le prix de son produit ?
  • Par quel(s) moyen(s) l'acheminer ?
  • A quel coût ?
  • Sous quelles contraintes réglementaires et douanières ?
  • Comment se faire payer ?
  • Quels sont les risques liés à la vente ?
Toutes ces questions sont étudiées de façon approfondie au cours des deux années ; elles sont illustrées de nombreux cas concrets et exercices, et parfois mises en oeuvre par les étudiants eux-mêmes dans le cadre de leurs actions pratiques ou de leurs stages.
Le commerce international appliqué : il s'agit de « travaux pratiques », d'activités réelles que réalisent les étudiants en relation avec des entreprises exportatrices de la région lorraine ou avec des entreprises étrangères proches. Pour elles, ils vont effectivement étudier les possibilités de développer leurs ventes sur un marché étranger. De l'étude documentaire jusqu'au contact sur place avec des clients potentiels (une mission de prospection d’une semaine est organisée chaque année), ils assument la responsabilité totale d'une opération de développement commercial, sous la conduite et avec les conseils de leurs professions.